Mieux comprendre la technologie RFID

Vous avez entendu parler de RFID (Radio Frequency Identification), mais connaissez-vous réellement son fonctionnement et les différents types de RFID ? La Radio Frequency Identification est utilisée dans de nombreux secteurs d'activité et s'applique à bon nombre de situations telles que la gestion des stocks, le contrôle d'accès ou encore l'identification automatique d'équipements industriels.



Qu’est-ce que la RFID

La Radio Frequency Identification (RFID) est fréquemment utilisée au quotidien, sans même que nous nous en rendions compte, et ce, dans des domaines d’activité divers et variés. Elle permet de véhiculer des données, de les mémoriser et de les récupérer à distance grâce aux ondes radio. La RFID est souvent employée pour l’identification de produits et la collecte automatique d’informations sur des articles, sans connexion physique

Le système est activé par un transfert électromagnétique entre une puce (ou tag) RFID et un émetteur RFID. La puce électronique munie d’une antenne reçoit le signal radio émis par le lecteur lui aussi équipé d’une technologie RFID. Les composants permettent à la fois de lire et de répondre aux signaux.



L'écosystème RFID


système RFID

Le tag RFID

Le tag RFID est un support d’identification électronique fondamental. Il est souvent composé de deux éléments principaux, à savoir : une antenne, recevant les ondes, ainsi qu’un circuit électronique, chargé de traiter et de stocker les informations. En d’autres termes, il abrite un identifiant et des données sur une puce, elle-même reliée à l’antenne. Le tag échange ainsi des données avec un lecteur par le biais d’ondes radio. Très employé dans la RFID, le tag est très utile pour répondre aux exigences en matière de traçabilité par exemple, puisqu’il n’a pas forcément besoin d’être vu pour être détecté et, par conséquent, lu.

Le lecteur

Le lecteur est un appareil électronique utilisé pour l’émission et la réception d’ondes électromagnétiques. Il détecte et reconnaît les informations d’identification du tag par le biais de l’identifiant fourni par le fabricant de la puce. Il est également en mesure de décoder les informations transportées par l’onde incidente grâce à un décodeur.

L’antenne RFID

L’antenne RFID permet, elle, de capter et d’émettre des ondes électromagnétiques. La fréquence d’émission dépend du type d’antenne, de sa longueur et de la fréquence réglée dans la puce.

L’ordinateur

L’ordinateur et le logiciel sont utilisés pour stocker les informations recueillies par le lecteur. Dans certaines situations, ils peuvent également contrôler le lecteur.



Les différentes fréquences

Les puces se différencient en grande partie par la fréquence de fonctionnement et la distance de lecture. Plus la fréquence est élevée, plus la distance de lecture s’agrandit. En fonction de ces éléments, la puce sera plus ou moins puissante et plus onéreuse.
Trois types de fréquences sont utilisés pour les puces RFID :

• Basse fréquence (125Khz)

• Haute fréquence (13,56 Mhz)

• Très haute fréquence (UHF)



Carte promotionnelle Evolis



Les différents supports

Carte ou badge RFID

• Identification des personnes

• Paiement sans contact

• Contrôle d’accès en entreprise

• Transports

• Cartes de fidélité

Étiquette ou sticker RFID

• Identification des biens

• Stockage et inventaire

• Lutte contre la contrefaçon

• Traçabilité des produits

• Promotion dans les événements

Bracelets RFID

• Identification des personnes

• Paiement sans contact

• Promotion dans les événements

Porte-clefs et tags

• Accès à des résidences, locaux et parking

• Badge RFID d’accès en entreprise



La puce RFID, active ou passive ?

Cette technologie se décline en trois versions :

• La RFID passive

• La RFID semi-passive

• La RFID active


La RFID passive fonctionne en lecture seule puisque la puce ne possède pas de batterie et doit être déplacé vers le lecteur pour être lu. Un puissant signal électromagnétique lui est alors envoyé, ce qui permet d’activé la puce RFID et de lire les informations qu’elle contient.
En revanche, la RFID active fonctionne avec une source d’énergie telle qu’une petite pile ou une batterie, ce qui permet de lire la carte à plus longue distance. Cette technique est principalement utilisée pour la traçabilité de personnes, de véhicules ou encore pour la traçabilité logistique.
Tout comme la RFID active, la RFID semi-passive est alimenté par une source d’énergie. Cependant, la batterie alimente la puce RFID à des intervalles de temps réguliers. Celle-ci n’envoie pas de signal. Cette technologie s’avère utile pour la traçabilité alimentaire notamment pour enregistrer les changements de température durant le transport.


Support Technique Imprimantes badge & étiquette

Support Technique

Service et conseiller en France Appel gratuit
04 78 20 00 56


Paiement sécurisé

Paiement sécurisé

Transactions gérées par LCL
CB / MASTERCARD / VISA


Expédition

Expédition

Transporteur de confiance
Collissimo / Chronopost / DHL / TNT / UPS


Conseil & SAV

Service après vente

Conseils techniques, retour de matériel & réparation